L'armée annonce avoir pris le pouvoir en Turquie, menace de coup d'Etat

Par et La rédaction de Mediapart

L'armée turque a affirmé, vendredi 15 juillet au soir, avoir pris le pouvoir en Turquie pour « protéger l'ordre démocratique et les droits de l'homme ». Le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que ce coup de force serait mis en échec. Interrogé par un journaliste de CNN Turk, le chef de l'État a appelé les Turcs à descendre dans la rue et à se rassembler sur les places.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'armée turque a affirmé, vendredi 15 juillet au soir, avoir pris le pouvoir en Turquie pour « protéger l'ordre démocratique et les droits de l'homme ». Dans un communiqué envoyé par mail et relayé par les chaînes de télévision turques, l'armée ajoute que toutes les relations internationales de la Turquie sont maintenues et que l'État de droit doit rester une priorité.