Nikolas Cruz, tueur de Floride au profil familier

Par

Nikolas Cruz, 19 ans, a tué mercredi 14 février dix-sept personnes dans un lycée de Floride. Une énième tuerie dans le pays du monde qui compte le plus d’armes à feu par habitants. Comme dans la grande majorité des fusillades de masse, l’assassin est un homme. Comme souvent, il est blanc et fraye avec l'extrême droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondant.– Nikolas Cruz avait tout prémédité. Il avait annoncé la tuerie sur Youtube, au point de susciter la curiosité du FBI. Mercredi 14 février, le sac rempli de munitions, le jeune homme de 19 ans a tué dix-sept élèves et encadrants au lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland (Floride), tombés sous les rafales de son AR-15, une arme de guerre en vente libre, parfois plus facile à se procurer qu’un pistolet, utilisée dans la plupart des grandes tueries récentes aux États-Unis. Quinze autres personnes ont été blessées.