Mike Pence appelle l'UE à reconnaître Guaido comme président

Par
Le vice-président américain Mike Pence a exhorté samedi l'Union européenne dans son ensemble à reconnaître Juan Guaido comme président du Venezuela.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

MUNICH (Reuters) - Le vice-président américain Mike Pence a exhorté samedi l'Union européenne dans son ensemble à reconnaître Juan Guaido comme président du Venezuela.

Lors d'un discours devant la conférence annuelle de Munich sur la sécurité, Mike Pence a déclaré que le chef de l'opposition vénézuélienne, qui s'est autoproclamé président fin janvier, défiant le président Nicolas Maduro, méritait d'être reconnu non seulement par les Etats-Unis, le Canada, le Brésil, ou un certain nombre de pays européens comme la France, mais "par le reste du monde".

"Il est temps que le reste du monde franchisse le pas. (...) Nous appelons aujourd'hui l'Union européenne à faire ce pas au nom de la liberté et à reconnaître Juan Guaido comme le seul président légitime du Venezuela", a déclaré Mike Pence.

Le vice-président américain a également invité l'UE à se retirer de l'accord sur le nucléaire iranien. "Il est temps que nos partenaires européens se tiennent à nos côtés et aux côtés du peuple iranien. Le temps est venu pour nos partenaires européens de se retirer de l'accord nucléaire iranien."

Douze pays de l'UE ont reconnu le 4 février dernier Guaido comme président par intérim.

Il s'agit de la France, du Royaume-Uni, de l'Espagne, de l'Allemagne, de l'Autriche, du Danemark, de la Suède, du Portugal, des Pays-Bas, de l'Estonie, de la République tchèque et de la Pologne.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale