"Big Brother" en Chine pénètre dans les transports

Par
La Chine va utiliser le "crédit social" des individus pour filtrer leur accès aux moyens de transport - trains, avions - et éventuellement l'interdire aux citoyens mal notés pour une période pouvant atteindre un an.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SHANGHAI (Reuters) - La Chine va utiliser le "crédit social" des individus pour filtrer leur accès aux moyens de transport - trains, avions - et éventuellement l'interdire aux citoyens mal notés pour une période pouvant atteindre un an.