WikiLeaks : Assange embarqué dans un conflit diplomatique

Par

Retranché dans l'ambassade d'Équateur à Londres pour éviter son extradition vers la Suède, Assange vient d'obtenir l'asile politique et provoque une guerre diplomatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« C'est une victoire significative pour moi-même et mes supporteurs, a déclaré Julian Assange après avoir appris que l'asile politique lui était accordé en Équateur. Mais les choses vont sûrement devenir plus stressantes à présent. » En effet, cerné par la police, on imagine mal comment le cofondateur de WikiLeaks (site à l'origine de la divulgation, en 2010, de 250 000 câbles diplomatiques américains) pourrait échapper à son arrestation, si ce n'est par une ruse digne des films d'espionnage. Mais Julian Assange se retrouve aussi dans une posture qui lui sied bien, transformant une impasse personnelle en affaire d'État et, dans ce cas, en guerre diplomatique.