«L’Europe n’est pas la destination privilégiée des migrants africains»

Par

Six pays européens, dont Malte où l’Aquarius a accosté mercredi 15 août, vont accueillir les 255 migrants recueillis par le navire humanitaire et les autorités maltaises. Pour comprendre les mouvements de population au départ de l’Afrique et à l’intérieur du continent, Mediapart a interrogé trois chercheuses. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nairobi (Kenya), de notre correspondante.– Après cinq jours d’errance en Méditerranée, l’Aquarius est arrivé dans le port de La Valette, la capitale de Malte, mercredi 15 août. Le navire affrété par l’ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF) a été autorisé à y débarquer les 141 migrants secourus au large de la Libye.