A Barcelone, des habitants pressent les autorités d’«agir contre l’insécurité»

Par Nassira El Moaddem

Depuis plusieurs mois, des Barcelonais tentent de faire entendre leurs voix auprès des autorités pour dénoncer l’insécurité croissante dont ils s’estiment victimes. Rejoints par des habitants des quartiers populaires, ils ont manifesté dans les rues de la ville, samedi 14 septembre. D’autres se refusent à l’alarmisme et leur reprochent de se comporter comme des miliciens et de « stigmatiser les étrangers ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Barcelone (Espagne), de notre envoyée spéciale.En haut des marches de la grande poste centrale de Barcelone, un homme, la trentaine, veste jaune nouée autour des hanches, pique son bras sous les yeux des manifestants. Il ne faut pas longtemps avant qu’un policier en uniforme n’aille à sa rencontre.