Qui a tué le demi-frère de Kim Jong-un?

Par

Kim Jong-nam, le demi-frère du « Leader suprême » nord-coréen Kim Jong-un, a été assassiné en Malaisie dans des circonstances spectaculaires. Mode opératoire et tensions dynastiques : tout semble accuser le régime de Pyongyang.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Séoul (Corée du Sud), de notre correspondant.- C’est un assassinat en plein jour, qui semble sorti tout droit d’un roman d’espionnage. Lundi 13 février au matin, dans le hall de l’aéroport de Kuala Lumpur, Kim Jong-nam, 46 ans, attend son avion pour Macao. Deux jeunes femmes asiatiques s’approchent. Pendant que l’une l’immobilise, l’autre lui pulvérise au visage un produit toxique – d’autres rapports ont parlé de seringue ou de mouchoir imbibé de poison. L’attaque-éclair ne dure que quelques secondes. Les deux femmes s’enfuient, Kim Jong-nam essaie de s’essuyer, puis demande de l’aide à des hôtesses d’accueil. Il décède dans l’ambulance qui l’emmène à l’hôpital.