République démocratique du Congo, le pays aux 0,08 % de vaccinés

Par

Malgré la troisième vague qui sévit depuis début juin, un nombre infime de Congolais s’est fait vacciner. Dans ce pays où 1 000 personnes sont mortes du Covid, selon les chiffres officiels, gouvernement et acteurs internationaux sont accusés d’exagérer la gravité de la maladie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur le papier, tout devait rouler. 1,7 million de doses de vaccin prêtes à l’emploi, des campagnes de communication pour répondre aux interrogations et un plan de bataille clair : d’abord les professionnels de santé, puis quatre provinces identifiées comme prioritaires, avant d’étendre la vaccination au reste du (gigantesque) territoire de la République démocratique du Congo (RDC).