Pédophilie dans l’Eglise: l’incurie du pape François

Par

Les révélations sur les abus sexuels commis par des prêtres en Pennsylvanie remettent au pied du mur un pape qui a multiplié les déclarations d’empathie envers les victimes sans jamais pouvoir – ou vouloir – réformer sérieusement son Église sur cette question.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« C’est toujours le même scénario. Il faut attendre un séisme médiatique pour que le pape François soit enfin contraint à prendre la parole – et ce ne sont que des mots, aucun acte. » François Devaux est fatigué. Le président de La Parole libérée, la principale association française de soutien aux victimes de prêtres pédophiles, a cessé de croire dans la bonne volonté du pape François concernant la lutte contre les abus sexuels dans l’Église catholique.