mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart sam. 7 mai 2016 7/5/2016 Dernière édition

Mali : les Etats-Unis jouent profil bas, la France ne s’en plaint pas

18 janvier 2013 | Par Thomas Cantaloube

Sous le couvert d'un « appui logistique et de renseignements », les Américains fournissent aux Français des avions-cargos, des drones et sans doute des informations de leurs forces spéciales, et tout le monde s'arrange de cette relative discrétion.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis deux jours, le secrétaire à la défense des États-Unis (et ancien patron de la CIA) Leon Panetta, a haussé le ton. Sur l’intervention française au Mali, il a affirmé : « Je ne crois pas qu’il s’agisse d’une guerre française, mais il faut un effort international. » Quant à la prise d’otages en Algérie, dans laquelle plusieurs ressortissants américains étaient retenus, il s’est fait martial : « Les terroristes doivent savoir qu'ils ne trouveront ni sanctuaire, ni refuge en Algérie, en Afrique du Nord ou ailleurs. Ceux qui s'attaquent gratuitement à notre pays et à notre peuple n'auront nulle part où se cacher. »