Italie : quelle mouche a piqué Matteo Renzi?

Par

Après avoir pris la tête du Parti démocrate en décembre, le jeune et médiatique Matteo Renzi a fait voter, jeudi 13 février, une motion pour renverser le gouvernement dirigé par Enrico Letta. Un nouveau gouvernement est attendu à Rome d’ici à la fin de la semaine. Réorientation politique… ou changement de façade ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La valse des gouvernements continue en Italie. En deux ans et demi, le pays aura connu pas moins de quatre exécutifs : un gouvernement Berlusconi, le gouvernement technocrate de Mario Monti, le gouvernement de coalition, sous la houlette d’Enrico Letta, issu des élections de février 2013, et désormais un gouvernement que Matteo Renzi est en train de former. L’Italie serait-elle devenue ingouvernable ? Pour les observateurs de la politique italienne, le gouvernement Letta avait surtout échoué à faire ses preuves. « C’était un gouvernement inefficace, incapable de prendre une décision rapidement, ce qui est pourtant crucial aujourd'hui, estime Paolo Flores d'Arcais, le directeur de la revue italienne Micromega. Sans parler de politique de long terme, il fallait au moins que les paroles soient suivies d'actions. » Matteo Renzi, lui, veut insuffler un changement de rythme.