Algérie: Bouteflika réélu, c'est «la victoire des affairistes et de l'informel»

Par

Abdelaziz Bouteflika a remporté l'élection présidentielle avec 81,53 % des suffrages, contre 12,18 % pour son rival, l’ancien premier ministre Ali Benflis. Comment envisager désormais l’équilibre du pouvoir en Algérie ? Et que penser de l’absence des forces islamistes ? Entretien avec le politologue Ahmed Rouadjia, enseignant chercheur à l'université de M'sila.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial en Algérie. Abdelaziz Bouteflika a remporté l'élection présidentielle du 17 avril avec 81,53 % des suffrages, contre 12,18 % pour son rival, l’ancien premier ministre Ali Benflis, ont annoncé les autorités algériennes dans une conférence de presse organisée vendredi 18 avril à Alger. Le taux de participation annoncé était de 51,70 %.