Espagne: Un vote interne de Podemos contrecarre les espoirs de Sanchez

Par
Les espoirs du chef de file des socialistes espagnols, Pedro Sanchez, de rester à la tête du gouvernement ont été contrecarrés jeudi par la décision de Podemos de ne le soutenir que si cette formation de gauche radicale obtient des ministères clés dans le prochain cabinet.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MADRID (Reuters) - Les espoirs du chef de file des socialistes espagnols, Pedro Sanchez, de rester à la tête du gouvernement ont été contrecarrés jeudi par la décision de Podemos de ne le soutenir que si cette formation de gauche radicale obtient des ministères clés dans le prochain cabinet.