Trump raillé après ses commentaires sur l'arrestation d'un activiste pakistanais

Par
Donald Trump s'est attiré des railleries en affirmant que l'arrestation au Pakistan du cerveau présumé des attentats commis à Bombay en 2008 était le fruit de dix ans de recherches et des pressions américaines, alors qu'il y vivait au grand jour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NEW DELHI (Reuters) - Donald Trump s'est attiré des railleries en affirmant que l'arrestation au Pakistan du cerveau présumé des attentats commis à Bombay en 2008 était le fruit de dix ans de recherches et des pressions américaines, alors qu'il y vivait au grand jour.