En Grèce, des Ehpad mouroirs prospèrent en toute illégalité

Par Stavros Malichudis et Leila Minano (Investigate Europe et Reporters United)

Un cinquième des maisons de retraites privées fonctionnent sans autorisation en Grèce. L’absence d’un véritable système de contrôle, à laquelle s’ajoutent les restrictions dues au Covid, a transformé certaines d’entre elles en mouroirs à ciel ouvert. Deuxième épisode de notre série.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce matin-là, Manolis Hourdakis est réveillé par un étrange coup de téléphone de la police municipale. Les officiers de Chania – ville au nord-ouest de la Crète – lui demandent la permission d’exhumer le corps de sa mère décédée un an plus tôt, en avril 2020.