Il fallait payer un ticket d'entrée. Et c'est l'introducteur de Nicolas Sarkozy en Libye, l'intermédiaire du clan du président français auprès du dictateur Mouammar Kadhafi, qui l'a encaissé. Le groupe Total a versé, à l'automne 2009, 9,8 millions de dollars (6,9M€) à l'homme d'affaires Ziad Takieddine, avec l'appui de l'Elysée, selon de nombreux documents confidentiels réunis par Mediapart.