Corruption: de nouveaux éléments plombent Nasser al-Khelaïfi et le Qatar

Par

Dans l’affaire qui lui vaut des poursuites pour « corruption privée » en Suisse, des documents confidentiels révèlent comment Nasser al-Khelaïfi a organisé le financement d’une villa de luxe avantageusement occupée par l’ancien numéro deux de la Fifa et a conclu au même moment un généreux contrat télé avec la fédération, au moment où l’attribution de la Coupe du monde au Qatar était menacée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sardaigne, 13 octobre 2017. Les puissantes Alfa Romeo grises de la brigade financière se ruent, gyrophares allumés, sur la route qui conduit à Arzachena, près de Porto Cervo, le Saint-Tropez italien. Les policiers perquisitionnent et opèrent la saisie d’une somptueuse villa de 438 mètres carrés dominant l’un des bords de mer les plus convoités de Méditerranée. Jérôme Valcke, ancien vice-président de la Fifa, en a été l'heureux locataire.