L’ancien dirigeant réformiste chinois Zhao Ziyang a enfin une sépulture

Par

Un siècle après sa naissance et près de 15 ans après sa mort, l’ancien secrétaire général du parti communiste chinois, Zhao Ziyang, limogé au moment des manifestations pro-démocratie de 1989 puis placé sous résidence surveillée à Pékin, a été enterré dans un cimetière de la capitale vendredi, rapporte le New York Times.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Zhao Ziyang était mort en janvier 2005 à l’âge de 85 ans. Mais il n’avait jamais pu être enterré, car le parti communiste chinois n’était pas d’accord avec la famille sur l’emplacement. Finalement, ses cendres ont enfin trouvé leur sépulture dans un cimetière du nord de la capitale chinoise, selon le New York Times. Il a été inhumé avec les cendres de sa femme, Liang Boqi, morte en 2013, lors d'une cérémonie sous surveillance policière. Zhao Ziyang, figure des réformistes au sein du PCC, s’était opposé à la répression militaire du mouvement pro-démocratie de 1989 avant d’être démis puis placé sous résidence surveillée.