En Israël, les noces dangereuses de l’armée et des sociétés d’espionnage

Par

Les unités de renseignement électronique de l’armée israélienne servent aussi de réseau de repérage, de sélection et de formation avancée pour les start-up locales de cyberespionnage comme NSO. Avec les risques que cette collaboration présente pour certains « geeks » piégés dans ce milieu trouble.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelles relations existent entre une entreprise israélienne de « sécurité informatique », c’est-à-dire de cyberespionnage comme NSO Group, et l’État d’Israël ?