Le financier de la campagne 2017 de Marine Le Pen est lié aux autorités russes

L’origine des 8 millions d’euros prêtés au Rassemblement national en 2017 par l’homme d’affaires Laurent Foucher reste indéterminée à ce jour. Mis en examen pour « blanchiment d’argent » à Genève, le prêteur, criblé de dettes, est lié aux autorités russes par de mystérieux accords. Marine Le Pen assure à Mediapart l’avoir ignoré.

Karl Laske, Marine Turchi et Madeleine Leroyer

20 avril 2022 à 12h59

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Pour Marine Le Pen, Laurent Foucher a été, en 2017, l’espace de quelques semaines, un homme providentiel. Les comptes de sa campagne présidentielle affichaient un déséquilibre à hauteur de 6 millions d’euros, l’homme d’affaires français en a miraculeusement apporté huit.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal