Maduro promis à un nouveau mandat malgré le mécontentement des Vénézuéliens

Par
Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes dimanche au Venezuela pour une élection présidentielle que les adversaires du chef de l'Etat sortant assimilent au "couronnement" d'un dictateur, dont la probable réélection risque de se traduire par un alourdissement des sanctions internationales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CARACAS (Reuters) - Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes dimanche au Venezuela pour une élection présidentielle que les adversaires du chef de l'Etat sortant assimilent au "couronnement" d'un dictateur, dont la probable réélection risque de se traduire par un alourdissement des sanctions internationales.