Au lendemain du «coup d'Etat», Barcelone reste mobilisée

Par et

La police espagnole a déclenché mercredi une vaste opération destinée à empêcher la tenue du référendum sur l’indépendance de la Catalogne, prévu par les autorités locales le 1er octobre mais interdit par la justice constitutionnelle espagnole. Quatorze responsables catalans ont été arrêtés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.