En Ouganda, l’État français au service de Total

Un rapport de plusieurs ONG documente l’entrisme avancé du groupe dans l’appareil d’État, de l’Élysée aux cabinets ministériels, en passant par les structures publiques comme la Banque publique d’investissement ou l’Agence française de développement, comme nous l’explique Juliette Renaud, des Amis de la Terre. Entretien vidéo.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

L’État français fait-il le jeu de Total en Ouganda ? Un rapport d'ONG documente l’entrisme avancé de Total dans l’appareil d’État, de l’Élysée aux cabinets ministériels, en passant par les structures publiques comme la Banque publique d’investissement ou l’Agence française de développement, comme nous l’explique Juliette Renaud, des Amis de la Terre. 

> Voir ou revoir toutes nos émissions ici.