Les femmes autochtones d’Argentine en lutte contre les viols racistes

Elles combattent la pratique, héritée des colons espagnols, dite du « chineo ». En dénonçant ces violences sexuelles longtemps impunies, elles mettent l’Argentine face à son passé colonial. 

Louise André-Williams

22 janvier 2023 à 14h57

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Salta (Argentine).– Laurentina Nicacio, 28 ans, roule déjà depuis plus de trois heures sur des chemins défoncés, au milieu d’immenses champs de soja arrosés de pesticides. En cette fin d’année 2022, il fait 44 degrés à l’ombre à Salta, vaste province s’étirant de la cordillère des Andes à la frontière du Paraguay. Mis à part le bruit blanc des arroseurs automatiques, la vie semble s’être évaporée de ces terres. « On a du mal à l’imaginer, mais il y a encore des gens qui vivent là-dedans, explique Laurentina. Ce sont les derniers à n’avoir pas été chassés par la déforestation. » 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal