En Australie, les aborigènes restent totalement marginalisés

Par

50 000 ans de présence qui ne pèsent rien face à 200 ans de colonisation, des enfants moins éduqués, une espérance de vie plus basse que la moyenne, et aucune reconnaissance dans la Constitution. Les peuples autochtones australiens ne voient guère de progrès.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sydney, Port Macquarie, Katoomba, Batemans Bay (Nouvelle-Galles du Sud), de notre envoyé spécial.– Sur le rocher plat qui affleure en pleine forêt est gravé un kangourou, adulte, suivi d’un plus petit. Leurs regards sont tournés vers une colline au loin, où se trouve une autre pierre gravée, qui elle aussi indique la direction du prochain rocher. Les hommes qui ont réalisé ces gravures sont morts depuis 1 000 ans peut-être, ou 10 000. Ou plus. En tout cas longtemps avant qu’un Européen blanc ne mette pour la première fois le pied sur l’île continent, l’Australie.