mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart jeu. 29 sept. 2016 29/9/2016 Dernière édition

Sexe, justice et Wikileaks

22 août 2012 | Par Simon Castel et Michel de Pracontal

Comment le cyber-héros de la liberté d’information a-t-il pu se trouver réduit au statut de fugitif suspecté de viol et d’agression sexuelle ? La personnalité complexe de l'intéressé, l'emballement médiatique, le fonctionnement de la justice suédoise et l'hostilité américaine ont concouru à produire un imbroglio juridique sur fond de tensions internationales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nul ne peut dire quand ni comment se résoudra l’impasse diplomatique créée par la situation de Julian Assange, poursuivi par la justice suédoise pour une potentielle accusation d'abus sexuel, réfugié depuis deux mois dans l’ambassade d’Équateur à Londres, et réclamé par plusieurs politiciens aux États-Unis, où un grand jury de Virginie étudie son cas. Mais on peut affirmer que ce cul-de-sac juridique sur fond de tensions internationales a été provoqué par des faits d’une importance totalement disproportionnée à leurs conséquences présentes.