Ratko Mladic condamné à la perpétuité pour le génocide de Srebrenica

Par

Arrêté en 2011, le chef des militaires serbes de Bosnie a été condamné le 22 novembre à la prison à perpétuité pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Organisateur du siège de Sarajevo et du massacre de Srebrenica, il était le dernier grand accusé devant le TPIY. Portrait d'un criminel toujours populaire en Serbie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'était le dernier grand procès des criminels des guerres de l'ex-Yougoslavie. Le Tribunal pénal international de La Haye a condamné, mercredi 22 novembre, Ratko Mladic à la prison à perpétuité pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Les juges ont retenu dix chefs d'accusation. Ils notent que le chef des militaires serbes de Serbie a « contribué de façon importante » au massacre de 8 000 hommes et garçons musulmans en juillet 1995, à Srebrenica, et a « personnellement » organisé le siège de Sarajevo. « Pour avoir commis ces crimes, la chambre condamne Ratko Mladic à la prison à vie », a déclaré le juge Alphons Orie. Ratko Mladic va faire appel de ce verdict.