Sous la pression de Sanders et Warren, l’establishment démocrate sonne l’alarme

Par

Clinton n’exclut rien, Obama apporte son grain de sel, et le milliardaire Bloomberg, quatorzième homme le plus riche du monde, est décidé à lancer sa candidature présidentielle. Leur conviction :  Sanders et Warren ne peuvent pas battre Trump.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondant.–  Lors de sa première apparition au cours d'un débat télévisé entre les démocrates, en octobre, Tom Steyer n’a rien dit d’extraordinaire. Il a répété que « le gouvernement [était] cassé parce que les grandes entreprises l’ont acheté ».