Onzième jour d'insurrection en Libye

Par et
La communauté internationale se prépare à agir contre la Libye. Si l'option d'une intervention militaire n'a pas encore été retenue, des sanctions sont déjà programmées. Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir à New York aujourd'hui.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LIBYE. Mouammar Kadhafi a fait une brève intervention, probablement improvisée, place Verte, à Tripoli, qui a été rediffusée par la télévision d'Etat. Il s'est adressé à la centaine de partisans réunis sur la place, déclarant que ceux qui ne l'aimaient pas «ne méritaient pas de vivre». Faisant référence aux réactions de la communauté internationale, il a affirmé qu'il riposterait en cas d'attaque étrangère. Il a aussi révélé que les dépôts d'armes étaient ouverts pour armer le peuple. Il a enfin appelé ses partisans à rester éveillés toute la nuit pour «danser, danser et chanter». A Tripoli et en proche banlieue, des tirs et des affrontements entre les forces de l'ordre et les opposants ont fait plusieurs morts et blessés. Al Jazeera a rapporté qu'il y avait au moins deux morts. Reuters révèle néanmoins que certains quartiers, surtout ceux autour de Bab al Aziziade, à Tripoli, sont contrôlés par les opposants.