Les chefs de l'armée et du renseignement limogés en Angola

Par
Le président angolais João Lourenço a limogé lundi le chef d'état-major des forces armées et le chef des services de renseignement extérieurs, sa dernière décision en date contre des responsables soupçonnés de corruption ou de liens avec son prédécesseur José Eduardo dos Santos.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LUANDA (Reuters) - Le président angolais João Lourenço a limogé lundi le chef d'état-major des forces armées et le chef des services de renseignement extérieurs, sa dernière décision en date contre des responsables soupçonnés de corruption ou de liens avec son prédécesseur José Eduardo dos Santos.