Colère en Bolivie en plein dépouillement du scrutin présidentiel

Par
Des milliers de Boliviens ont exprimé leur colère dans les rues de la capitale La Paz mardi à l'égard de ce qu'ils considèrent comme une tentative du président sortant Evo Morales de truquer les résultats de l'élection présidentielle de dimanche, alors qu'étaient dépouillés les derniers bulletins.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LA PAZ (Reuters) - Des milliers de Boliviens ont exprimé leur colère dans les rues de la capitale La Paz mardi à l'égard de ce qu'ils considèrent comme une tentative du président sortant Evo Morales de truquer les résultats de l'élection présidentielle de dimanche, alors qu'étaient dépouillés les derniers bulletins.