Israël: Netanyahou et Benny Gantz divorcent, nouvelles élections en mars

Par

Faute de pouvoir voter le budget, le Parlement israélien s’est dissous mardi. Une nouvelle élection est prévue en mars, la quatrième en moins de deux ans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les signes de désaccord se multipliaient ces derniers temps, annonçant la fin du rapprochement entre Benyamin Nétanyahou et son ancien rival Benny Gantz. À l’issue de trois scrutins (deux en 2019, en avril et septembre, un en 2020, en mars), les deux hommes avaient décidé de former un gouvernement d’union en avril (lire ici). Leur accord censé durer trois ans – voire plus si affinités – prévoyait que Netanyahou exercerait pendant les premiers dix-huit mois les fonctions de premier ministre, avec Gantz comme vice-premier ministre et ministre de la défense. Après quoi, les rôles seraient échangés pour les dix-huit mois suivants, Netanyahou conservant toutefois une résidence officielle.