Brexit: Barnier bat en brèche des options envisagées par Londres

Par
Le "backstop" (filet de sécurité) prévu par l'accord de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne ne peut être limité dans le temps, car cela contreviendrait à son objectif qui est de garantir l'absence de frontière dure entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande, a déclaré jeudi Michel Barnier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - Le "backstop" (filet de sécurité) prévu par l'accord de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne ne peut être limité dans le temps, car cela contreviendrait à son objectif qui est de garantir l'absence de frontière dure entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande, a déclaré jeudi Michel Barnier.