Aloys Ntiwiragabo, pilier présumé du génocide des Tutsis, se terre en France

Par Théo Englebert

La justice internationale l’a recherché en vain pour son rôle dans le génocide des Tutsis du Rwanda en 1994. Il a aussi fondé un groupe armé criminel, les Forces démocratiques de libération du Rwanda, qui a ravagé l’Afrique centrale. Avant de disparaître. Mediapart l’a retrouvé et identifié : Aloys Ntiwiragabo se terre dans la banlieue d’Orléans. Comment la France l'a-t-elle laissé passer ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un dimanche matin de février, la température approche de zéro et la banlieue d’Orléans est plongée dans une épaisse brume. Les habitants sont peu nombreux à sortir affronter la morsure du froid.