Brexit: Corbyn sous la pression d’un second référendum

Par

Les membres du parti travailliste réunis en congrès à Liverpool doivent se prononcer mardi 25 septembre sur l’éventualité d’un second référendum sur le Brexit, à la formulation encore floue. Jeremy Corbyn y est opposé mais a précisé qu’il suivrait la majorité sur ce dossier. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jeremy Corbyn fait l’objet d’une pression croissante de la part d’une majorité des membres du parti travailliste, le principal parti d’opposition britannique, qu’il dirige depuis 2015, pour se ranger à l’idée d’un second référendum sur le Brexit.