Bolivie: Le Congrès donne son accord à un nouveau scrutin sans Morales

Par
Les deux chambres du Congrès bolivien ont adopté samedi à l'unanimité un projet de loi visant à annuler le scrutin contesté du 20 octobre dernier, ouvrant la voie à de nouvelles élections sans la participation de l'ancien président Evo Morales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LIMA (Reuters) - Les deux chambres du Congrès bolivien ont adopté samedi à l'unanimité un projet de loi visant à annuler le scrutin contesté du 20 octobre dernier, ouvrant la voie à de nouvelles élections sans la participation de l'ancien président Evo Morales.