Le football est un sport qui se joue à 11 et à la fin, ce sont les brigands qui gagnent. Les révélations de Mediapart et de l’EIC (European Investigative Collaborations) suffiront-elles à changer le cours de la partie ? Rien n’est moins sûr. Mais l’enquête judiciaire déclenchée en France à l’initiative du Parquet national financier assure au moins des prolongations à notre gigantesque investigation européenne, déclenchée par la plus grande fuite de documents de l’histoire du sport. Alors que nous sommes arrivés au bout de nos trois semaines de publications et qu’un nouveau mercato va bientôt s’ouvrir, avec son lot de transferts fous, de clauses absurdes et de commissions occultes, Mediapart ne refait pas le match. Mais en tire les enseignements.