Israël-Palestine: le fiasco diplomatique de Donald Trump

Par

En reconnaissant unilatéralement Jérusalem comme capitale d’Israël, le président américain voulait rebattre les cartes de la négociation israélo-palestinienne moribonde. Il a mis en difficulté ses principaux alliés arabes, condamné son rôle dans les pourparlers et subi aux Nations unies deux fiascos retentissants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Donald Trump a peut-être été, dans sa vie précédente, un promoteur immobilier à succès et un animateur de télévision fort en gueule mais, depuis son entrée à la Maison Blanche, il se révèle un piètre géopoliticien et, surtout, un désastreux diplomate. L’affaire de Jérusalem illustre ces travers jusqu’à la caricature.