De quoi l’exclusion des francs-maçons en Italie est-elle le signe?

Par Nicolas Lebourg

Les francs-maçons interdits d’accès au gouvernement italien ? C’est l’une des clauses du contrat de gouvernement M5S-Ligue. Une stigmatisation qui s’explique par le rôle de la maçonnerie dans la construction de l’État italien, et qui en dit long sur le succès de la démocratie illibérale en Europe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En Italie, parmi les mesures du programme gouvernemental Ligue-Mouvement Cinq Étoiles, il en est une qui a une force symbolique significative : la promesse de l’éviction des francs-maçons du gouvernement. « Ne peuvent faire partie du gouvernement les personnes qui (...) appartiennent à la franc-maçonnerie », peut-on lire page 8 du contrat du futur exécutif.