Le 19 août 2006, le Probo Koala, un pétrolier en provenance des Pays-Bas, accoste dans le port d’Abidjan pour y décharger les 520 m3 de déchets toxiques qu’il transporte. Le navire est affrété par l’entreprise privée Trafigura, négociant indépendant en produits pétroliers. Sa cargaison hautement nocive est chargée à bord des camions de la Compagnie Tommy, qui vont directement la déverser à Akouédo, une grande décharge à ciel ouvert, située dans un quartier résidentiel d’Abidjan.