«Prism»: des eurodéputés se décident à enquêter

Par

Le parlement européen a mis sur pied une commission d'enquête sur la surveillance électronique, après les révélations de Snowden – une première sur le continent. Compte-rendu d'une journée d'auditions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Bruxelles.

Bon nombre d'eurodéputés avaient accueilli, en juin dernier, les révélations d'Edward Snowden sur l'espionnage américain avec une dose de cynisme. Ainsi d'Andrew Duff, un élu « lib-dem » britannique, vieux routard de l'hémicycle, qui expliquait alors : « Nous, Européens, allons prétendre que nous sommes scandalisés, puis les Américains vont faire comme s'ils donnaient des gages, et tout va recommencer comme avant. »