En Europe, la convergence des néolibéraux et des identitaires

Par

Entretien croisé avec Michel Feher, philosophe, et Chloé Ridel, du Groupe d’études géopolitiques de l’ENS. Le premier revient sur son analyse de l’Europe « bleue-brune » qui se dessine, et la seconde sur l’idée d’« Europe-civilisation » qui se substitue au « nationalisme à la papa ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.