Angola: le cadeau en milliards du président Dos Santos à sa fille

Par et Micael Pereira (Expresso)

Mediapart et le réseau EIC révèlent comment Isabel dos Santos, la fille du président angolais, a obtenu sans appel d’offres, via une société offshore à Hong Kong, près de 40 % d'un contrat de 4,5 milliards de dollars pour la construction d’un barrage, approuvé par un décret signé par son père en 2015.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

José Eduardo dos Santos a le sens de la famille. Après 38 ans de règne sans partage à la tête du premier pays producteur de pétrole d’Afrique, le président angolais s’apprête à passer la main à son ministre de la défense, Joao Lourenço, qui a sans surprise, selon des résultats provisoires, remporté l’élection présidentielle du 23 août, malgré les accusations de fraude de l’opposition. Mais avant de tirer sa révérence, l’autocrate Dos Santos a tenu à faire un dernier présent à sa fille préférée, Isabel. Un immense cadeau cousu d’or et de béton.