Élections allemandes : les libéraux et les Verts s’imposent en « faiseurs de roi » d’une coalition indécise

Par

L’écart entre le social-démocrate Olaf Scholz, surprise de l’élection, et le conservateur Armin Laschet, tous deux arrivés en tête, est particulièrement serré. Plusieurs coalitions sont possibles, et il est impossible de dire au lendemain du scrutin qui sera le prochain chancelier allemand. Comme en 2017, l’Allemagne se prépare à de longues négociations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne).– Un vainqueur mais pas de chancelier. Tel est le premier bilan des élections allemandes. Les estimations données par les chaînes allemandes dimanche en début de soirée donnaient en effet le social-démocrate Olaf Scholz (SPD) et son concurrent conservateur Armin Laschet (CDU/CSU) dans un mouchoir de poche, tous deux aux alentours de 25 %.