L’Allemagne tourne la page Merkel

Après le vote, les tractations. Si les sociaux-démocrates sont arrivés en tête du scrutin du 26 septembre, l’étroitesse de leur avance pourrait entraîner de longues négociations avant la formation d’un gouvernement – qui pourrait même être dirigé par les conservateurs. En attendant, Angela Merkel reste chancelière. 

En Allemagne, les sociaux-démocrates, les libéraux et les Verts annoncent un accord préliminaire pour former un gouvernement

Robert Habeck, Annalena Baerbock (Verts), Olaf Scholz (SPD) et Christian Lindner (FDP) à Berlin, le 15 octobre. © Photo Christof Stache / AFP Robert Habeck, Annalena Baerbock (Verts), Olaf Scholz (SPD) et Christian Lindner (FDP) à Berlin, le 15 octobre. © Photo Christof Stache / AFP

« Nous avons effectivement réussi à nous mettre d’accord sur un document », a salué vendredi Olaf Scholz, probable futur chancelier, en remplacement d’Angela Merkel, lors d’une déclaration à la presse avec les dirigeants des partis écologiste et libéral.

Allemagne : Verts et libéraux sont-ils capables de s’allier pour gouverner ?

Par
Verts-libéraux : le selfie qui fait parler © Capture Instagram Verts-libéraux : le selfie qui fait parler © Capture Instagram

Indispensables pour bâtir toute coalition gouvernementale, les deux petits partis ont décidé de se réunir pour former un bloc capable de négocier d’égal à égal avec le parti social-démocrate d’Olaf Scholz ou, ce qui est moins probable, avec les conservateurs d’Armin Laschet. Mais les deux partis longtemps antagonistes peuvent-ils vraiment s’allier ?

Élections allemandes : sept cartes pour comprendre les résultats

Par
 © Mediapart © Mediapart

Les sociaux-démocrates gagnent du terrain partout et deviennent la première force au Parlement, devant les conservateurs, en déclin, et les Verts, qui fleurissent dans les grandes villes. L’extrême droite confirme son ancrage à l’Est tandis que la gauche y recule.

Le succès d’Olaf Scholz, maigre réjouissance d’une social-démocratie européenne en petite forme

Par
Olaf Scholz au quartier général de son parti, le 27 septembre. © Christof Stache / AFP Olaf Scholz au quartier général de son parti, le 27 septembre. © Christof Stache / AFP

Pour la première fois depuis 2005, la social-démocratie allemande peut espérer conquérir la chancellerie. Son succès n’est cependant que relatif et ne promet guère de rupture à l’échelle européenne, où ses partis frères restent globalement à la peine. 

Élections allemandes : les libéraux et les Verts s’imposent en « faiseurs de roi » d’une coalition indécise

Par
Armin Laschet (CDU) et Olaf Scholz (SPD), au moment de voter aux éléctions législatives, ce dimanche 26 septembre. © Wolfgang Rattay, Thilo Schmuelgen / Pool / AFP Armin Laschet (CDU) et Olaf Scholz (SPD), au moment de voter aux éléctions législatives, ce dimanche 26 septembre. © Wolfgang Rattay, Thilo Schmuelgen / Pool / AFP

L’écart entre le social-démocrate Olaf Scholz, surprise de l’élection, et le conservateur Armin Laschet, tous deux arrivés en tête, est particulièrement serré. Plusieurs coalitions sont possibles, et il est impossible de dire au lendemain du scrutin qui sera le prochain chancelier allemand. Comme en 2017, l’Allemagne se prépare à de longues négociations.

Le contestable héritage européen d’Angela Merkel

Par
Angela Merkel lors d'une conférence de presse en février 2021. © Michael Kappeler  / AFP Angela Merkel lors d'une conférence de presse en février 2021. © Michael Kappeler / AFP

Pour les uns, la chancelière allemande a sauvé l'Union européenne dans une période de crise ininterrompue. Pour les autres, son « règne » se résume à un « Merkantilisme » faisant primer les intérêts allemands sur tout le reste. Elle laisse en héritage une Europe plus divisée et plus minée que jamais.

Allemagne : la dérive de « Bild », symbole du malaise des conservateurs

Par

Pour contrer sa perte d’influence, le journal allemand le plus lu a adopté une ligne ultraconservatrice et antisystème. Ce faisant, il accentue la profonde division de la CDU, à l’aube de la bataille pour l’héritage d’Angela Merkel.

À Berlin, un référendum pour déloger les sociétés immobilières

Par

La hausse du prix des loyers dans les grandes villes allemandes hante la campagne des élections législatives. Après des années de mobilisation citoyenne, un référendum visant à rendre publics 230 000 logements du parc privé aura lieu le 26 septembre à Berlin.

En Allemagne, l’automobile à un tournant

Par
Une affiche de campagne d’Olaf Scholz (SPD) sur le parcours de la manifestation munichoise contre l’IAA, samedi 11 septembre. © Photo DH / Mediapart Une affiche de campagne d’Olaf Scholz (SPD) sur le parcours de la manifestation munichoise contre l’IAA, samedi 11 septembre. © Photo DH / Mediapart

Alors que les enjeux climatiques sont au cœur des législatives du 26 septembre, la toute-puissante industrie automobile fait face à une contestation inédite de la part de la société, qui réclame un virage à 180 degrés dans les politiques de mobilité. 

En Allemagne, le SPD reprend espoir

Par
Olaf Scholz, le candidat du SPD, le 27 août 2021 lors d’un meeting de campagne. © Britta Pedersen/dpa-Zentralbild/dpa/AFP Olaf Scholz, le candidat du SPD, le 27 août 2021 lors d’un meeting de campagne. © Britta Pedersen/dpa-Zentralbild/dpa/AFP

Les candidats des trois grandes formations politiques allemandes (CDU/CSU, SPD et Grünen) s’affrontent pour la première fois ce dimanche soir lors d’un débat télévisé. Avant le scrutin du 26 septembre, le parti social-démocrate et son candidat Olaf Scholz opèrent une remontée inattendue. Au point que la formation d’une coalition de gauche avec les écologistes et Die Linke paraît possible.

L’Allemagne se déchire sur le « lâchage » de ses collaborateurs en Afghanistan

Par
La chancelière allemande, Angela Merkel, à la fin de son discours devant le parlement allemand à Berlin, le 25 août 2021. © Photo Tobias Schwarz / AFP La chancelière allemande, Angela Merkel, à la fin de son discours devant le parlement allemand à Berlin, le 25 août 2021. © Photo Tobias Schwarz / AFP

Le débat politique allemand s’enflamme sur les questions du rapatriement des collaborateurs afghans et de l’aveuglement des services de renseignement, qui auraient sous-estimé la gravité de la situation sur le terrain. Avec, en point d’orgue, une session parlementaire extraordinaire, qui s’est tenue mercredi.

Le « soft power » russe met un pied dans l’élection allemande

Par
Dans les locaux de Russia Today à Moscou en 2018. © Photo Youri Kadobnov / AFP Dans les locaux de Russia Today à Moscou en 2018. © Photo Youri Kadobnov / AFP

Sur les réseaux sociaux comme sur les ondes, Moscou déploie un puissant dispositif qui fait la part belle à la propagande anti-occidentale et aux « antisystèmes », quels qu’ils soient. Son navire amiral, la chaîne RT DE, prévoit de doubler ses effectifs.

En Allemagne, le chaos climatique réveille la campagne des législatives

Par
La chancelière allemande Angela Merkel avec le candidat conservateur aux élections, Armin Laschet, juste derrière elle, lors de leur déplacement à IIversheim pour constater les dégâts causés par les inondations. © Photo  Wolfgang Rattay / Reuters / Pool / via AFP La chancelière allemande Angela Merkel avec le candidat conservateur aux élections, Armin Laschet, juste derrière elle, lors de leur déplacement à IIversheim pour constater les dégâts causés par les inondations. © Photo Wolfgang Rattay / Reuters / Pool / via AFP

En replaçant la question climatique au centre du débat public, les inondations vont-elles relancer la candidate écologiste en perte de vitesse, pousser les conservateurs à chiffrer leur programme écologique très irréaliste ou encore revigorer les sociaux-démocrates ? Tour d’horizon.

En Allemagne, la catastrophe naturelle bouleverse aussi la campagne électorale

Par
Glissement de terrain à Erftstadt-Blessem, près de Cologne. © Sébastien Bozon / AFP Glissement de terrain à Erftstadt-Blessem, près de Cologne. © Sébastien Bozon / AFP

L’urgence climatique était déjà au premier plan de la campagne des élections législatives de septembre, mais les intempéries dévastatrices des derniers jours ont encore braqué les projecteurs sur ce qui est devenu une question brûlante pour l’ensemble des candidats.

Allemagne : face à l’enjeu climatique, les conservateurs choisissent l’esquive

Par
Présentation du programme de la CDU pour les législatives, le 21 juin, à Berlin. © Kay Nietfeld / dpa Picture-Alliance via AFP Présentation du programme de la CDU pour les législatives, le 21 juin, à Berlin. © Kay Nietfeld / dpa Picture-Alliance via AFP

Dans les programmes présentés lundi par la CDU pour les élections législatives, les questions climatiques et énergétiques passent au second rang, derrière des promesses non chiffrées de baisse d’impôts et de croissance. Cette stratégie indique le niveau de fébrilité du camp conservateur. 

Allemagne : nette victoire de la CDU sur l’extrême droite

Par

Les conservateurs surprennent en arrivant loin devant l’extrême droite AfD lors des élections régionales en Saxe-Anhalt. Le « cordon sanitaire » a fait plus que tenir. La campagne du candidat des conservateurs Armin Laschet pour la succession de Merkel est largement relancée.

En Saxe-Anhalt, les conservateurs face aux sirènes de l’extrême droite

Par
Des affiches de campagne en Saxe-Anhalt. © Ronny Hartmann / AFP Des affiches de campagne en Saxe-Anhalt. © Ronny Hartmann / AFP

Les élections régionales de dimanche en Saxe-Anhalt sont le dernier test politique avant les législatives du 26 septembre. Sur place, le parti xénophobe AfD est au coude à coude avec les conservateurs. Une défaite de la CDU serait un désastre pour son nouveau chef et successeur désigné d’Angela Merkel à la chancellerie, Armin Laschet.

Élections allemandes : les conservateurs, divisés, choisissent Laschet au forceps

Par

Armin Laschet, qui a remporté l’investiture à la succession d’Angela Merkel après un duel fratricide avec le populaire Bavarois Markus Söder, devra veiller à l’unité d’un camp conservateur plus désuni que jamais, à cinq mois des législatives.

Les Verts allemands se rangent derrière Annalena Baerbock pour la chancellerie

Par
Annalena Baerbock à Berlin, lundi 19 avril. © Annegret Hilse / Pool / AFP Annalena Baerbock à Berlin, lundi 19 avril. © Annegret Hilse / Pool / AFP

Dans un parti écologiste et féministe, la nomination de cette femme de 40 ans comme tête de liste aux législatives de septembre n’est pas tout à fait une surprise. Certains rêvent déjà qu’elle devienne la première chancelière verte.

Élections régionales en Allemagne: les Verts confirment, les conservateurs reculent

Fragilisée par un scandale de corruption, la CDU d’Angela Merkel a essuyé dimanche une sévère défaite dans deux Länder du Sud-Ouest. De leur côté, les Verts enregistrent leur troisième victoire consécutive dans le Bade-Wurtemberg, cœur de l’industrie automobile.

«Scandale des masques»: la CDU de Merkel plombée par des députés affairistes

Par
L'ex-député Georg Nüsslein (CSU), le 25 février 2021, jour où son bureau a été perquisitionné. © BERND VON JUTRCZENKA / dpa Picture-Alliance via AFP L'ex-député Georg Nüsslein (CSU), le 25 février 2021, jour où son bureau a été perquisitionné. © BERND VON JUTRCZENKA / dpa Picture-Alliance via AFP

Commissions illicites sur des contrats, revenus non déclarés, etc. : des parlementaires conservateurs ont été pris la main dans le sac à la veille d’élections régionales importantes, ce dimanche. À six mois des législatives et du départ de Merkel, son parti plaide pour une moralisation qu’il a toujours bloquée.

En Allemagne, «rien ne devrait bloquer une coalition noire et verte»

Par
Ulrich Schulte. © Die Hoffotografen Ulrich Schulte. © Die Hoffotografen

Journaliste au quotidien berlinois Die Tageszeitung, Ulrich Schulte suit l’évolution des Verts depuis des années. Dans un récent ouvrage, il explore un scénario impensable il y a peu : une alliance gouvernementale avec les conservateurs.

Allemagne: Armin Laschet prend la présidence de la CDU

Par
Armin Laschet élu président de la CDU le 16 janvier. © Odd Andersen / AFP Armin Laschet élu président de la CDU le 16 janvier. © Odd Andersen / AFP

À l’issue d’un scrutin serré, Armin Laschet, président du Land Rhénanie-du-Nord-Westphalie, a été désigné le 16 janvier président de la CDU. Ce centriste modéré s’inscrit dans la continuité de la chancelière Angela Merkel.

 

Allemagne: Armin Laschet doit préparer la CDU à l’après-Merkel

Par

En remportant la présidence de la CDU, Armin Laschet s’inscrit dans la continuité d’Angela Merkel. Il se retrouve cependant, à la veille des élections législatives, face à une question redoutable : le parti doit-il ou non s’allier avec les Verts, la force politique montante en Allemagne ?

Allemagne: trois hommes s’affrontent pour la succession de Merkel à la CDU

Par
La chancelière allemande, Angela Merkel, le 16 décembre 2020. © Odd ANDERSEN / AFP La chancelière allemande, Angela Merkel, le 16 décembre 2020. © Odd ANDERSEN / AFP

Un libéral « réac » sorti des années Kohl, un prince de région affable et le « George Clooney » de la diplomatie allemande sont en lice pour prendre les rênes de la CDU, le parti de la chancelière, qui tient son congrès samedi.

Dans le Bade-Wurtemberg, laboratoire de l’alliance entre Verts et conservateurs

Par
«Tranformer pour protéger»: la campagne de l'écologiste Winfried Kretschmann caresse les électeurs conservateurs dans le sens du poil. © TS / Mediapart «Tranformer pour protéger»: la campagne de l'écologiste Winfried Kretschmann caresse les électeurs conservateurs dans le sens du poil. © TS / Mediapart

L’Allemagne pourrait se retrouver, en fin d’année, gouvernée par une coalition inédite entre écologistes et conservateurs. Le prototype de cette association est déjà à l’œuvre au niveau régional, à Stuttgart, capitale du Bade-Wurtemberg, qui renouvelle son Parlement ce dimanche.

Tous les articles