Élections allemandes : sept cartes pour comprendre les résultats

Par

Les sociaux-démocrates gagnent du terrain partout et deviennent la première force au Parlement, devant les conservateurs, en déclin, et les Verts, qui fleurissent dans les grandes villes. L’extrême droite confirme son ancrage à l’Est tandis que la gauche y recule.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le scrutin législatif allemand de 2021, organisé dimanche 26 septembre, n’a pas fondamentalement changé la donne par rapport à celui de 2017. Le système partisan demeure multicolore, éclaté entre six formations, y compris l’extrême droite de l’AfD qui se maintient au Bundestag, la chambre basse du Parlement, après son entrée fracassante il y a quatre ans.