Uruguay: «Je crois au socialisme autogestionnaire»

Par Jean-Baptiste Mouttet

Lucia Topolansky est l'épouse du président José Mujica. Cette ancienne militante tupamaros, arrêtée et torturée dans les années de dictature, joue un rôle politique majeur sur la scène politique uruguayenne en tant que sénatrice. Lucia Topolansky décrit cette gauche au pouvoir depuis dix ans. Une gauche sociale et productiviste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial en Uruguay.- Blazer à carreaux sur le dos et baskets aux pieds, elle entre en boitant au siège du Mouvement de participation populaire, parti de la coalition du Front large (Frente Amplio). Les actes de tortures qu'elle a subis dans les prisons de la dictature uruguayenne (1973-85) ont laissé des blessures indélébiles. Lucia Topolansky avait 23 ans quand elle a abandonné ses études d'architecture pour rejoindre le mouvement de guérilla urbaine du Mouvement de libération national-Tupamaros.