Maduro fustige l'ultimatum européen mais se dit prêt à dialoguer

Par
Le président vénézuélien Nicolas Maduro a rejeté dimanche l'appel de plusieurs pays européens, dont la France, à annoncer dans un délai de huit jours une nouvelle élection présidentielle pour tenter de résoudre la crise politique au Venezuela.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CARACAS (Reuters) - Le président vénézuélien Nicolas Maduro a rejeté dimanche l'appel de plusieurs pays européens, dont la France, à annoncer dans un délai de huit jours une nouvelle élection présidentielle pour tenter de résoudre la crise politique au Venezuela.