Alain Juppé, l’homme qui a empoisonné les relations franco-rwandaises

Par Théo Englebert

Le réchauffement diplomatique entre Paris et Kigali est en très bonne voie. La précédente tentative s’était soldée par un échec au début des années 2010. Au Quai d’Orsay, Alain Juppé avait joué un rôle déterminant dans cette crise. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jeudi 27 mai, la visite d’Emmanuel Macron au Rwanda marque une étape décisive dans le rapprochement avec la France. Paris devrait prochainement envoyer un ambassadeur à Kigali. Un poste vacant depuis 2015.